Les réinvestissements éligibles au dispositif d’apport-cession 150-0 B ter

Discutez de votre projet avec nos experts

Prenez rendez-vous sans attendre

Thanks for joining our newsletter
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Demander une démo

Why it is smart to start investing in the stock market?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit lobortis arcu enim urna adipiscing praesent velit viverra sit semper lorem eu cursus vel hendrerit elementum morbi curabitur etiam nibh justo, lorem aliquet donec sed sit mi dignissim at ante massa mattis.

  1. Neque sodales ut etiam sit amet nisl purus non tellus orci ac auctor
  2. Adipiscing elit ut aliquam purus sit amet viverra suspendisse potenti
  3. Mauris commodo quis imperdiet massa tincidunt nunc pulvinar
  4. Adipiscing elit ut aliquam purus sit amet viverra suspendisse potenti

Should I be a trader to invest in the stock market?

Vitae congue eu consequat ac felis placerat vestibulum lectus mauris ultrices cursus sit amet dictum sit amet justo donec enim diam porttitor lacus luctus accumsan tortor posuere praesent tristique magna sit amet purus gravida quis blandit turpis.

Odio facilisis mauris sit amet massa vitae tortor.

What app should I use to invest in the stock market?

At risus viverra adipiscing at in tellus integer feugiat nisl pretium fusce id velit ut tortor sagittis orci a scelerisque purus semper eget at lectus urna duis convallis. porta nibh venenatis cras sed felis eget neque laoreet suspendisse interdum consectetur libero id faucibus nisl donec pretium vulputate sapien nec sagittis aliquam nunc lobortis mattis aliquam faucibus purus in.

  • Neque sodales ut etiam sit amet nisl purus non tellus orci ac auctor
  • Adipiscing elit ut aliquam purus sit amet viverra suspendisse potenti
  • Mauris commodo quis imperdiet massa tincidunt nunc pulvinar
  • Adipiscing elit ut aliquam purus sit amet viverra suspendisse potenti
Is it risky to invest in the stock market? If so, how much?

Nisi quis eleifend quam adipiscing vitae aliquet bibendum enim facilisis gravida neque. Velit euismod in pellentesque massa placerat volutpat lacus laoreet non curabitur gravida odio aenean sed adipiscing diam donec adipiscing tristique risus. amet est placerat in egestas erat imperdiet sed euismod nisi.

“Nisi quis eleifend quam adipiscing vitae aliquet bibendum enim facilisis gravida neque velit euismod in pellentesque massa placerat.”
Tell us if you are already investing in the stock market

Eget lorem dolor sed viverra ipsum nunc aliquet bibendum felis donec et odio pellentesque diam volutpat commodo sed egestas aliquam sem fringilla ut morbi tincidunt augue interdum velit euismod eu tincidunt tortor aliquam nulla facilisi aenean sed adipiscing diam donec adipiscing ut lectus arcu bibendum at varius vel pharetra nibh venenatis cras sed felis eget.

L’article 150-0 B ter

L'article 150-0 B ter du Code Général des Impôts (CGI) offre la possibilité de différer l'imposition sur les gains provenant de la vente de titres, à condition que ces titres aient été apportés à une société holding.

Dans la plupart des cas, il est obligatoire de réinvestir 60% du produit de la cession dans des activités économiques spécifiques, et cela doit être réalisé dans les deux ans suivant la cession. Ce report d'imposition, régi par l'article 150-0 B ter, est une stratégie puissante d'optimisation fiscale et financière pour les chefs d'entreprise, actionnaires ou associés qui cèdent leurs parts de sociétés.

Cet article présente les détails du fonctionnement du mécanisme d'apport-cession régi par l'article 150-0 B ter du CGI. Il propose également des solutions pour réinvestir les 60% du produit de la cession dans des fonds de capital-investissement, tels que les FCPR (Fonds Communs de Placement à Risque), recommandés par notre cabinet.

Si vous avez vendu, ou envisagez de vendre, des parts de SAS ou de SARL détenues par une société holding que vous contrôlez depuis moins de deux ans, vous êtes potentiellement concerné par l'article 150-0 B ter du CGI.

Vous avez la possibilité de différer la taxation de votre plus-value mobilière, échappant ainsi au paiement immédiat du prélèvement forfaitaire libératoire (PFU ou flat tax) de 30%. Cela est possible si vous vous trouvez dans l'une des situations suivantes :

  1. Vous avez effectué l'apport des titres de votre entreprise à votre holding il y a plus de 3 ans avant leur cession, et vous n'avez aucune obligation de réinvestissement.
  2. Vous avez apporté les titres de votre entreprise à votre holding moins de 3 ans avant leur cession, ce qui vous contraint à réinvestir 60% du produit de la cession dans une activité économique éligible dans un délai de deux ans.

Les réinvestissements éligibles à l’article 150-0 B ter

L'article 150-0 B ter du CGI offre des options de réinvestissement pour différer la taxation des gains de cession. En cas d'apport-cession dans un délai inférieur à 3 ans, obligeant à réinvestir 60%, voici les quatre réinvestissements éligibles :

  1. Financement direct dans une activité opérationnelle de la holding : Réinvestissement dans des moyens permanents liés à l'activité opérationnelle (commerciale, industrielle, artisanale, libérale, agricole ou financière), excluant les investissements patrimoniaux.
  2. Acquisition de titres d'une société opérationnelle sous contrôle : Possibilité de réinvestir dans l'acquisition de titres d'une société opérationnelle en France, UE ou EEE (hors Suisse et Royaume-Uni) sous contrôle.
  3. Souscription de nouveaux titres d'une société opérationnelle non contrôlée : Souscription de nouveaux titres en numéraire, sans nécessité de contrôler la société.
  4. Souscription dans des parts de fonds de capital-investissement (FCPR, FPCI, SCR, SLP) : Possibilité de souscrire à des fonds respectant certaines règles, avec un investissement majoritaire en capital de sociétés européennes et une détention minimale de 5 ans.

Vous pouvez choisir parmi des sociétés de gestion renommées telles que Eurazeo, Novaxia, Nextstage, Amundi, et bien d'autres. Les options de placement incluent des FCPR diversifiés, des club-deals et des sociétés éligibles à l'article 150-0 B ter CGI, avec des horizons, des risques et des rendements cibles variés.

Il est à noter que sur la partie non soumise à l'obligation de réinvestissement (40% des ventes en 2021, 2022 et 2023), vous avez une gamme étendue de choix de placements.

Reprise d'une nouvelle activité ou entrée au capital de PME non cotées

Réinvestissement actif

Si vous êtes récemment parvenu à la vente de votre entreprise et cherchez à rester actif dans le monde professionnel, l'option de réinvestissement dans une nouvelle activité ou l'entrée au capital de petites et moyennes entreprises (PME) non cotées s'offre à vous. Cette stratégie vous permet de reporter la fiscalité liée à la cession de vos actifs. En optant pour cette approche, vous avez la possibilité de réinvestir les capitaux de votre holding dans une autre entreprise que vous contrôlerez et valoriserez, à l'image de votre précédente entreprise. Le régime d'apport-cession, régi par les articles 150-0 B et 150-0 B ter, vous permet de différer la fiscalité des plus-values mobilières sur cette nouvelle société, dont vous assumerez la direction.

Investisseur actif dans des PME en croissance

Si vous envisagez de réinvestir (tout ou partie) du capital issu de votre apport-cession sans prendre le contrôle direct ou travailler dans cette nouvelle entreprise, vous pouvez devenir un investisseur "passif". Cette option vous donne la possibilité d'entrer au capital de PME en croissance et à fort potentiel, avec l'objectif de réaliser des gains lors de la revente des titres à un horizon de 3 à 10 ans. Ces PME doivent répondre aux critères de la loi concernant leur activité économique. Le schéma d'apport-cession offre une optimisation fiscale, notamment sur les entreprises opérationnelles directes, où la holding détient au moins 5% du capital de la société fille.

Investissements en fonds de capital-investissement pour les cessions 2021, 2022 et 2023

Options de souscription aux fonds de capital-investissement

Pour les cessions d'entreprise effectuées en 2021, 2022 et 2023, vous avez également la possibilité de diversifier vos investissements en souscrivant à des parts de fonds de capital-investissement tels que FCPR, FCPI, SCR, SLP. Ces fonds permettent de mutualiser votre réinvestissement conformément à l'article 150-0 B ter. Bien que cela implique des frais de gestion annuels plus élevés, cette approche offre une meilleure diversification et une gestion optimisée des risques entre différentes opérations et PME financées.

Flexibilité dans les virements pour les réinvestissements

Depuis la loi de finances 2020, il n'est plus impératif que la holding verse la totalité des sommes nécessaires aux réinvestissements de la société de gestion du FCPR en une seule fois. Au contraire, les virements peuvent être réalisés progressivement au fil des appels de fonds sur une période de 5 ans. Cette flexibilité s'inscrit dans le fonctionnement habituel du capital-investissement, offrant ainsi une gestion plus souple des ressources financières dédiées aux investissements.

Conclusion : définir une stratégie de cession et de réinvestissement en 2023

Optimiser la trésorerie de votre holding via l'apport-cession 150-0 B ter du CGI en 2023 requiert une approche méticuleuse et professionnelle. La cession d'entreprise va au-delà d'une simple transmission d'actifs ; elle exige une préparation minutieuse pour garantir une transition fluide. L'élaboration d'un schéma fiscal et patrimonial optimal est essentielle, nécessitant une décision éclairée entre plus-value de cession ou apport-cession. Une gamme variée d'options d'investissement s'offre, de l'assurance-vie aux fonds de capital-investissement. En résumé, cette stratégie demande une expertise rigoureuse pour façonner votre succès financier et patrimonial de manière professionnelle.

FAQ

Qu'est-ce que l'article 150-0 B ter du CGI et en quoi consiste le report d'imposition sur les gains de cession de titres ?

L'article 150-0 B ter du Code Général des Impôts permet de différer l'imposition sur les gains provenant de la vente de titres, sous condition d'un apport à une société holding. Le report d'imposition, dans la plupart des cas, exige le réinvestissement de 60% du produit de la cession dans des activités économiques spécifiques dans les deux ans.

Quels sont les réinvestissements éligibles à l'article 150-0 B ter en cas d'apport-cession dans un délai inférieur à 3 ans ?

Les réinvestissements éligibles comprennent le financement direct dans une activité opérationnelle, l'acquisition de titres d'une société opérationnelle sous contrôle, la souscription de nouveaux titres d'une société non contrôlée, et la souscription dans des parts de fonds de capital-investissement (FCPR, FPCI, SCR, SLP).

Quelles sont les options de réinvestissement actif après la vente d'une entreprise, et quels avantages offre l'apport-cession pour rester actif dans le monde professionnel ?

Pour rester actif, l'apport-cession permet la reprise d'une nouvelle activité ou l'entrée au capital de PME non cotées. Cela offre la possibilité de différer la fiscalité et de réinvestir les capitaux de la holding dans une nouvelle entreprise contrôlée et valorisée.